Nominis

mardi 14 juillet 2015

Mardi 14 juillet


Le saint du jour : Bienheureux José

Fête le 20 novembre

José Luis Sanchez del Rio, ou Joseph Louis, est né à Sahuayo (Mexique), le 28 mars 1913.

Il a été à l’école dans son village puis à Guadalajara (Jalisco, Mexico). Lorsque la guerre civile des cristeros éclata en 1926, ses frères joignirent les forces en rébellion contre le gouvernement issu de la Révolution de 1910 et la Constitution de 1917, mais sa mère refusa qu’il s’engage avec eux. Le général cristero Prudencio Mendoza lui aussi refusa de l’enrôler. Le jeune garçon insistait car il voulait donner sa vie au Christ.

Le général accepta finalement José Luis comme porte drapeau. Les Cristeros le surnommèrent Tarcisius, saint martyr qui protégea l’Eucharistie de la profanation.

Au cours des combats, le 25 février 1928, le cheval du général fut tué et José Luis donna son cheval afin que la bataille puisse continuer. Il fut capturé par les troupes gouvernementales qui l’emprisonnèrent dans la sacristie de l’église locale.

Le récit de son martyre nous a été transmis par un de ses amis d’enfance, qui raconte que les forces gouvernementales l'obligèrent à renoncer à sa foi, mais lui refusa l’apostasie.

En prison, José Luis priait le chapelet tous les jours et écrivit une lettre à sa mère, disant qu’il était prêt à mourir pour Dieu. Son père était prêt à payer une rançon pour lui, mais les troupes gouvernementales refusèrent.


Le 10 février 1928, les troupes l’obligèrent à se diriger vers le cimetière après lui avoir coupé la plante des pieds et on le contraint à marcher longuement pieds nus autour du cimetière. Sur le chemin, il lui fut dit que s’il disait « mort au Christ Roi », il aurait la vie sauve, José Luis répondit alors "Longue vie au Christ Roi" (cri de ralliement des partisans de la "Guerre des Cristeros"). Il fut alors exécuté dans le cimetière.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire